top of page
  • Photo du rédacteurSophie QUERIN

💖 "Je vous écoute écrire"

Avant de décider d’être écrivain autrice de biographies privées, j’ai ressenti le besoin de préciser la spécificité de ce métier. Souvent confondu avec le métier d’écrivain public, je me suis naturellement interrogée sur les points de convergence et de divergence de ces deux métiers d’écriture pour autrui.


C’est à ce moment-là que j’ai eu connaissance du livre de Michel REVERBEL « Je vous écoute écrire ». Le titre énigmatique m’a tout de suite interpellé. A priori, il aurait été plus logique de dire « Je vous écoute parler ». Et c’est bien là toute la subtilité du métier que nous présente Michèle Reverbel. Ecrivain public renommée et bien connu du Ministère de La Culture, Michèle Reverbel l’a exercé comme une action d « éveilleuse » d’écriture. Une sensibilité qui résonna également en moi, de par mon élan à devenir « relieuse ». Deux métiers où finalement le point commun est l’être qui écrit s’effaçant devant le récit de celui qui parle. Révélant ainsi la quintessence de ce métier : la transmission d’un instant ou d’un parcours de vie singulier et unique que JE nomme reliance.




« […] En fait, écrire pour l’autre c’est offrir à des gens la possibilité d’être reconnus dans leur message, en tant que sujets, c’est-à-dire de signer de leur nom […] » (p. 15)




12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page